Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Scoops d'Algérie

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Scoops d'Algérie

    J'ouvre ce topic pour mettre des scoops d'Algérie , c'est beaucoup mieux de mettre un topic pour chaque information

    Je commence par cette triste nouvelle , le décès du grand chanteur Blaoui El Houari

    Le chanteur Blaoui Houari est décédé, mercredi matin, à Oran, à l’âge de 91 ans, des suites d’une longue maladie, a annoncé l’agence APS citant une “bonne source”. Le défunt, icône du genre Wahrani et l’une des figures marquantes de la chanson Algérienne, mort aux premières heures de la matinée, avait été contraint de s’éloigner, des mois durant, de la scène artistique locale et nationale.
    Il sera inhumé dans l’après-midi au cimetière d’Aïn El Beïda de la ville d’Oran, selon cette même source.
    TSA

    أنا أكره البقر خاصة إذا كان متوحشا

  • #2
    Encore un décès dans le milieu artistique algerien, le comédien Rachid Zghimi nous a quitté

    L’artiste Rachid Zeghimi n’est plus

    Le comédien humoriste Rachid Zeghimi est décédé mercredi après-midi à l’âge de 72 ans au service de réanimation du Centre hospitalo-universitaire Benbadis de Constantine, a-t-on appris de son ami et collègue Noureddine Bechekri.

    Le défunt souffrait depuis près d’une année d’une tumeur sur une des vertèbres de la colonne vertébrale ayant nécessité plusieurs interventions chirurgicales l’ayant immobilisé. Il avait été admis depuis une semaine au centre anti-cancer (CAC) du CHU Benbadis, puis transféré au service de réanimation après la dégradation de son état de santé.

    Selon Bechekri, le défunt sera conduit jeudi après la prière du Dohr à sa dernière demeure au cimetière centrale de Constantine.

    Rachid Zeghimi avait participé à plusieurs œuvres artistiques de théâtre, de cinéma et de télévision. Il a entamé son parcours artistique durant les années 1960 et s’était particulièrement fait remarquer dans la série télévisée “Aâssab oua aoutar” et dans les films “Rih tour” et “Mani Mani”.


    Le comédien humoriste Rachid Zeghimi est décédé mercredi après-midi à l’âge de 72 ans au service de réanimation du Centre hospitalo-universitaire Benbadis de Constantine, a-t-on appris de son ami et collègue Noureddine Bechekri.

    Le défunt souffrait depuis près d’une année d’une tumeur sur une des vertèbres de la colonne vertébrale ayant nécessité plusieurs interventions chirurgicales l’ayant immobilisé. Il avait été admis depuis une semaine au centre anti-cancer (CAC) du CHU Benbadis, puis transféré au service de réanimation après la dégradation de son état de santé.

    Selon Bechekri, le défunt sera conduit jeudi après la prière du Dohr à sa dernière demeure au cimetière centrale de Constantine.

    Rachid Zeghimi avait participé à plusieurs œuvres artistiques de théâtre, de cinéma et de télévision. Il a entamé son parcours artistique durant les années 1960 et s’était particulièrement fait remarquer dans la série télévisée “Aâssab oua aoutar” et dans les films “Rih tour” et “Mani Mani”.
    http://m.huffpost.com/mg/entry/17530106
    أنا أكره البقر خاصة إذا كان متوحشا

    Commentaire


    • #3
      L une dernière vidéo avant sa mort , il a donné le sourire à des milliers d algériens , à l époque où l Algérie a vécu la vague du terrorisme
      Allah yarhmo

      أنا أكره البقر خاصة إذا كان متوحشا

      Commentaire


      • #4
        Décès de Redha Malek, ancien chef du gouvernement

        Redha Malek est décédé, ce samedi 29 juillet, à l’âge de 86 ans des suites d’une longue maladie. Né le 21 décembre 1931 à Batna, Malek a occupé des rôles prépondérants dans la jeune histoire de l’Algérie, de la Guerre d’indépendance jusqu’au début de la décennie noire

        Redha Malek a servi son pays durant la Révolution. En 1955, il fonde l’Union générale des étudiants musulmans d’Algérie (UGEMA). Il devient en 1957 directeur d’El Moudjahid, journal officiel du Front de libération nationale (FLN). Il occupe également un rôle clé au sein du FLN puisqu’il sera porte-parole de la délégation pendant les négociations des Accords d’Evian.

        Une fois l’indépendance acquise, il devient diplomate de carrière et servira l’Algérie en tant qu’ambassadeur dans des pays majeurs comme la France entre 1965 et 1970, l’Union Soviétique (URSS) entre 1970 et 1977, les États-Unis entre 1979 et 1982 ou encore le Royaume-Uni entre 1982 et 1984. Il effectuera une parenthèse entre 1977 et 1979 pour servir le pays en tant que ministre de la Culture et de l’Information.

        Redha Malek jouera un rôle politique clé durant les événements des années 1990. Malek sera l’un des plus fervents opposants au Front islamique du salut (FIS) lorsque ce dernier accède au pouvoir. Il s’est ouvertement exprimé en faveur de l’annulation des résultats des législatives de décembre 1991, qui allaient selon ses propos « faire de l’Algérie un second Afghanistan ». Ses prises de position le mèneront à être nommé membre au sein du Haut Comité d’État (HCE) suite au décès du président Mohamed Boudiaf en 1992. Il sera par la suite désigné en août 1993 en tant que chef du gouvernement, poste qu’il occupera jusqu’en avril 1994.

        « L’Algérie a lutté pendant huit années, a réussi sa révolution. Mais celle-ci reste inachevée », estimait Redha Malek dans un entretien accordé en 2012 à Jeune Afrique. « Car il fallait non seulement arracher l’indépendance, mais aussi organiser une société juste et moderne, et promouvoir les libertés fondamentales. liberté de conscience, liberté d’opinion, liberté d’expression, justice sociale… Je m’oppose à ceux qui disent que rien n’a été fait, mais il reste encore beaucoup à faire », affirmait le défunt.

        TSA
        أنا أكره البقر خاصة إذا كان متوحشا

        Commentaire


        • #5
          Désormais tout le monde st mort , il reste que lui
          أنا أكره البقر خاصة إذا كان متوحشا

          Commentaire


          • #6
            Meme Houari Aouinet est mort Allah yarhmo, j'ai oublié d ele poster hier

            Le chanteur populaire Houari Aouinet n'est plus




            Le chanteur populaire Houari Aouinet est décédé, vendredi à Oran à l'âge de 70 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris des milieux artistiques locaux.

            Né le 1er avril 1947 à Oran, le défunt s'est fait connaître dans les années 1990 par sa forte présence sur la scène artistique nationale en tant que chanteur et danseur à la fois, versé dans le genre "maghribi".

            Son style bien rythmé et entraînant ainsi que son look très particulier : une kéchabia, une chachia et une sacoche en bandoulière ont fait du défunt un artiste qui a marqué son époque et la scène artistique.

            En juin dernier, le ministre de la culture, Azzedine Mihoubi et le directeur général de l'ONDA, Samy Bencheikh El-Hocine, se sont rendus au chevet de l'artiste à l'Hôpital de la sûreté nationale d'Oran.

            L'inhumation du défunt aura lieu samedi à Oran, ont précisé des proches de l'artiste.

            http://www.huffpostmaghreb.com
            أنا أكره البقر خاصة إذا كان متوحشا

            Commentaire


            • #7
              Rachid nekaz est en direct à Paris devant l apparemment du voyous Sadani , après avoir était agressé hier par son fils
              أنا أكره البقر خاصة إذا كان متوحشا

              Commentaire

              Chargement...
              X