Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Frappes occidentales en Syrie !!

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Frappes occidentales en Syrie !!

    Les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont lancé des frappes contre le régime syrien dans la nuit
    de vendredi à samedi. L'opération est terminée. a précisé tôt samedi le ministre américain de la défense
    Jim Mattis

    Les frappes, menées avec des missiles tomahawk et des avions, ont visé un centre de recherche militaire
    près de. Damas ainsi que deux complexes près de Homs. Aucune perte n'a été signalée du côté des forces
    occidentales.

    Dans la nuit, Donald Trump, Emmanuel Macron et Theresa May avaient annoncé de manière coordonné
    à Washington, Paris et Londres le lancement de l'opération militaire contre le programme d'armement chimique au régime


    Quelle bande de lâches, hagarines !!!



    Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque choses, alors essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez qui peut empêcher l'autre de dormir.
    Dalaï- Lama

  • #2
    m***********rde !!!!
    "Toute la question du pouvoir, c'est de séparer les hommes de ce qu'ils peuvent. Il n'y a pas de pouvoir si les gens sont autonomes." [Pacôme Thiellement]

    Commentaire


    • #3
      • Turquie, Israël, Canada, Allemagne

      Très critique du régime syrien, la Turquie a longtemps soutenu des rebelles syriens contre le président Bachar al-Assad, mais travaille avec la Russie, premier soutien de Damas, pour tenter de trouver une solution à la crise en Syrie. Ce samedi, le ministère turc des Affaires étrangères a jugé que les frappes occidentales constituaient "une réaction appropriée" à l'attaque chimique de Douma, une "opération qui soulage la conscience de l'humanité tout entière face à l'attaque de Douma que tout porte à attribuer au régime" syrien.

      Israël et la Syrie sont officiellement en état de guerre. Les relations sont d'autant plus tendues que trois ennemis d'Israël opèrent sur le théâtre syrien: le régime lui-même, l'Iran et le Hezbollah libanais. Israël a justifié ce samedi les frappes américaines, françaises et britanniques en Syrie en affirmant que le régime de ce pays continue ses "actions meurtrières".

      Depuis Lima, où il assiste au sommet des Amériques, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a soutenu la décision des Occidentaux "de prendre des mesures pour diminuer la capacité du régime (Ndlr: du président syrien Bachar al-Assad) de lancer des attaques par armes chimiques contre ses propres citoyens".

      La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré samedi que son gouvernement "soutenait" les frappes visant le régime syrien, une "intervention militaire nécessaire et appropriée" après l'attaque chimique. Elle avait annoncé jeudi que l'Allemagne ne prendrait elle pas part à des actions militaires.

      L'OTAN a par ailleurs apporté son "soutien" aux frappes ciblées, qui "vont réduire la capacité du régime à mener d'autres attaques contre le peuple de Syrie avec des armes chimiques". L'Onu a appelé "les États membres à "faire preuve de retenue dans ces dangereuses circonstances et à éviter toute action qui pourrait conduire à une escalade et à aggraver la souffrance du peuple syrien".


      Huffingtonpost



      Les trois voyous et les 4 salopards
      "Toute la question du pouvoir, c'est de séparer les hommes de ce qu'ils peuvent. Il n'y a pas de pouvoir si les gens sont autonomes." [Pacôme Thiellement]

      Commentaire


      • #4
        Les 7 salopards ça me dit qlq chose
        Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque choses, alors essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez qui peut empêcher l'autre de dormir.
        Dalaï- Lama

        Commentaire


        • #5
          Wjouh echarrrr!!! Allah la trebba77om!!!!!!!!!!!!!!!
          "إضحك على الدنيا قبل ما تضحك عليك"

          Commentaire


          • #6
            Et voilà Trump a mis fin à la fete des feux d'artifices comme disait le journaliste Ahmed Mansour
            Si je m'intervient sur ce topic ce n'est pas pour débattre, car je suis arrivé à un stade où je ne pourrais plus débattre avec العامة
            ça s'appelle une frappe politique , ils ont prévenu les russes sur les endroits à frapper sans faire des victimes , histoire de dire aux idiots voilà on a dit à bachar attention tu peux continuer à tuer sans utiliser les armes chimiques , la real politics ...au meme temps c'est bien pour Trump pour détourner l'opinion sur ses problèmes interne

            Envoyé par lionne Voir le message


            Quelle bande de lâches, hagarines !!!

            Les occidentaux sont des hagarine pour les internets de leurs nation avec un petit interet personnel , le plus grave c'est quand on a quelqu'un Hagar son peuple pour un interet personnel Bachar Assad le dictateur assassin mojrim
            Hontement j'arrive pas à comprendre la logique que tu utilises??
            Dernière modification par Tim99, 15 April 2018, 22h22.
            كاره المرشيات ولي بوسات البقر وكذلك الدّببة التي تحب العسل

            Commentaire


            • #7
              FRAPPES CIBLÉES DE WASHINGTON, LONDRES ET PARIS

              Syrie : les Occidentaux violent le droit international




              Les frappes occidentales contre la Syrie rappellent au monde l’invasion de l’Irak en 2003 et l’agression de l’Otan contre Tripoli en 2011.

              Les États-Unis et leurs alliés français et britannique ont mis à exécution leur plan d’attaques ciblées contre la Syrie, dans la nuit de vendredi à hier, sous le couvert de réponses contre l’usage présumé des armes chimiques par Damas dans la Ghouta orientale pour déloger des groupes terroristes que les Occidentaux qualifient d’opposition modérée. Ces frappes sont intervenues en totale violation du droit international et sans l’accord de l’ONU, une institution dont le rôle de garant de la stabilité est remis en cause une nouvelle fois par un président américain va-t-en-guerre. Pis, les dirigeants occidentaux se sont lancés dans cette escalade contre la Syrie sans l’aval de leurs propres peuples, à travers le Parlement, suscitant de violentes critiques de la part de nombreux députés et organisations locales. Ceci sans oublier les dénonciations provenant de nombreux pays qui ont averti contre le chaos en Syrie et en rappelant les faux prétextes qui ont provoqué le chaos en Irak et en Libye. Réagissant à cette agression, le président syrien Bachar al-Assad s'est dit hier plus déterminé que jamais à “lutter contre le terrorisme” après l'agression occidentale contre son pays. “Cette agression ne fait que renforcer la détermination de la Syrie à continuer de lutter et d'écraser le terrorisme, sur chaque parcelle de territoire”, a assuré M. Assad lors d'un entretien téléphonique avec son homologue iranien Hassan Rohani, selon la présidence syrienne. “Le 14 avril, les États-Unis soutenus par leurs alliés ont frappé des sites militaires ainsi que ceux de l'infrastructure civile de la République arabe syrienne”, a dénoncé le président russe Vladimir Poutine, un des alliés de Bachar al-Assad. “Sans l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU, en violation de la Charte de l'ONU, des normes et des principes du droit international, un acte d'agression a été commis à l'encontre d'un État souverain qui se tient à l'avant-garde de la lutte antiterroriste”, a-t-il souligné dans une déclaration rendue publique dans les médias russes. “L'histoire remettra tout à sa place et elle a déjà attribué à Washington une lourde responsabilité pour avoir mis en œuvre sa justice sanglante en Yougoslavie, en Irak et en Libye”, a-t-il estimé. Il est à noter que les avions américains ont décollé de plusieurs bases aériennes installées dans la région, dont celles du Qatar, des Émirats arabes unis et de Turquie, alors que les Italiens ont refusé catégoriquement que la base américaine installée en Sicile soit utilisée dans des opérations visant la Syrie, a rapporté la presse locale. Pour rappel, plus de 100 missiles ont visé des objectifs militaires en Syrie, où Damas mènerait de présumés programmes militaire chimique, selon des sources occidentales, alors que l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) n’a pas encore fini son enquête sur le terrain, ce qui démontre la
              volonté des États-Unis et de leur alliés à détruire plutôt la Syrie qu’à défendre les valeurs démocratiques qui justifient chaque fois leur ingérence dans les affaires internes de plusieurs pays.

              Liberté
              Iverdan macci yiwen, maca ttawin yak d asawen

              Commentaire

              Chargement...
              X