Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La Turquie accuse l'Arabie saoudite d'avoir assassiné le journaliste Jamal Khashoggi

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La Turquie accuse l'Arabie saoudite d'avoir assassiné le journaliste Jamal Khashoggi

    La Turquie accuse l'Arabie saoudite d'avoir assassiné le journaliste Jamal Khashoggi à Istanbul

    Selon la police turque, l'éditorialiste saoudien est entré dans le consulat de son pays pour y effectuer des démarches administratives et il n'en est jamais ressorti.


    Photo: le monde

    Tension diplomatique entre Ankara et Ryad. La police turque affirme, dimanche 7 octobre, que le journaliste et éditorialiste saoudien Jamal Khashoggi, porté disparu depuis mardi, a été tué à l'intérieur du consulat de son pays, à Istanbul. Selon la police, un groupe de 15 Saoudiens a fait l'aller-retour à Istanbul, mardi, pour se trouver au consulat en même temps que Jamal Khashoggi. La police ajoute que le journaliste "n'est plus ressorti"du consulat, après y être entré pour effectuer une démarche administrative.

    L'agence de presse officielle saoudienne SPA a relayé dimanche un démenti, obtenu auprès d'un responsable du consulat d'Arabie saoudite, sous le couvert de l'anonymat. Selon l'agence, "le responsable a démenti avec force ces accusations sans fondement". Et de préciser qu'une équipe d'enquêteurs saoudiens se trouve en Turquie et travaille avec les autorités locales. "Je ne crois pas qu'il ait été tué", a également déclaré, sur Twitter, la fiancée turque du journaliste, Hatice Cengiz.

    Un éditorialiste très critique du pouvoir saoudien

    Ryad assure que Jamal Khashoggi, éditorialiste très critique du pouvoir saoudien, qui écrit notamment dans le Washington Post, a quitté le consulat. "D'après ce que j'ai compris, il est entré et est ressorti après quelques minutes ou une heure. Je ne suis pas sûr", a déclaré le prince héritier Mohammed Ben Salmane, dans un entretien à l'agence Bloomberg.

    Jamal Khashoggi s'est exilé aux Etats-Unis en 2017 par crainte d'une arrestation, après avoir critiqué certaines décisions de Mohammed Ben Salmane et l'intervention militaire de Ryad au Yémen. En signe de soutien, le Washington Post a décidé de laisser vide l'espace qui aurait dû être occupé par la tribune de Jamel Khashoggi, dans son édition de vendredi.
    Yesterday's Washington Post published with a blank space where #JamalKhashoggi's column usually appeared. Today it is believed that the Saudi's murdered him in their consulate in #Istanbul where he was in exile. Despicable! pic.twitter.com/2ox7sjjcVC

    https://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/la-turquie-accuse-l-arabie-saoudite-d-avoir-assassine-le-journaliste-jamal-khashoggi-a-istanbul_2974509.html
    كاره المرشيات ولي بوسات البقر وكذلك الدّببة التي تحب العسل

  • #2
    Très bonne analyse de Pascal Boniface
    كاره المرشيات ولي بوسات البقر وكذلك الدّببة التي تحب العسل

    Commentaire


    • #3
      Démembré vivant quelle barbarie !!
      Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque choses, alors essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez qui peut empêcher l'autre de dormir.
      Dalaï- Lama

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par lionne Voir le message
        Démembré vivant quelle barbarie !!
        Le criminel de Mohamed Bensalmane va payer trop chère son crime , c'est tout les pays qui se sont levé contre lui
        Ce qui est bizarre , ils jouent les protecteur de l'Islam , alors que se sont les premier violeurs de l'islam
        كاره المرشيات ولي بوسات البقر وكذلك الدّببة التي تحب العسل

        Commentaire


        • #5
          https://www.youtube.com/watch?v=N4jiZuKuOrc

          Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque choses, alors essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez qui peut empêcher l'autre de dormir.
          Dalaï- Lama

          Commentaire


          • #6
            L'arabie saoudite reconnue officiellement le crime contre Khashoggi , maintenant il faut trouver un bouc émissaire , apparemment ça sera le bras droit du Mohamed Ben salmane Sad el kahtani
            Prions que cette famille se ruine , c'est le mal du monde arabe et musulman
            كاره المرشيات ولي بوسات البقر وكذلك الدّببة التي تحب العسل

            Commentaire


            • #7
              https://www.youtube.com/watch?v=5qVkt013nSY

              Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque choses, alors essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez qui peut empêcher l'autre de dormir.
              Dalaï- Lama

              Commentaire


              • #8
                Ben salmane est entrain de supplier Erdogane et l'émire du Qatar
                كاره المرشيات ولي بوسات البقر وكذلك الدّببة التي تحب العسل

                Commentaire


                • #9
                  https://www.youtube.com/watch?v=0aIfq_Xa340


                  Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque choses, alors essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez qui peut empêcher l'autre de dormir.
                  Dalaï- Lama

                  Commentaire


                  • #10
                    Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque choses, alors essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez qui peut empêcher l'autre de dormir.
                    Dalaï- Lama

                    Commentaire


                    • #11
                      Deux superbes reportages




                      كاره المرشيات ولي بوسات البقر وكذلك الدّببة التي تحب العسل

                      Commentaire


                      • #12
                        On sait comment Jamal Khashoggi a été tué au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul


                        La justice turque a révélé mercredi dans quelles conditions le journaliste Jamal Khashoggi avait été tué au consulat saoudien à Istanbul début octobre. Voici ce que l'on sait de ce crime.


                        Quasiment un mois après la mort de Jamal Khashoggi, les conditions dans lesquelles le journaliste saoudien a été tué se précisent. Depuis dix jours, la justice turque dévoile au compte-goutte des révélations qui incriminent un peu plus l'Arabie saoudite et son prince héritier Mohammed ben Salmane, mais Riyad maintient que Khashoggi a été tué lors d'une opération "non autorisée" et refuse d'extrader les hommes soupçonnés d'être impliqués dans l'assassinat. Voici ce que l'on sait pour l'heure sur le crime qui ébranle le royaume wahhabite. Etranglé à son arrivée au consulat


                        Mardi 2 octobre dernier à 13h14, Jamal Khashoggi pénètre dans le consulat saoudien à Istanbul. Des images de vidéosurveillance diffusées par le Washington Post en attestent. Le journaliste saoudien, qui vit en exil aux Etats-Unis, a dû se rendre au consulat, selon sa fiancée, pour y effectuer des démarches en vue de leur mariage. Il n'en ressortira pas vivant.

                        "Conformément à un plan prémédité, la victime Jamal Khashoggi a été étranglée à mort dès son entrée au consulat", affirme le procureur turc dans un communiqué publié mercredi. "Le corps de la victime a été démembré et on s'en est débarrassé suite à sa mort par strangulation, là encore conformément à un plan préparé d'avance", poursuit-il. Des tentatives de dissimulation


                        Selon CNN, des agents saoudiens auraient alors tenté de dissimuler la mort de Jamal Khashoggi grâce à un sosie. La chaîne américaine a diffusé il y a 10 jours des images de vidéosurveillance montrant un agent saoudien - identifié par un responsable turc - quitter le consulat par une porte arrière et portant les vêtements dont était vêtu Jamal Khashoggi à son arrivée, ainsi qu'une barbe factice.

                        Il s'agissait, selon ce responsable turc cité par l'AFP, d'une "tentative de dissimulation" visant à faire croire que Khashoggi avait bel et bien quitté le bâtiment. Le royaume a, en effet, longtemps affirmé que Khashoggi avait quitté le consulat vivant, avant de céder à la pression internationale et de révéler sa mort, puis la préméditation du crime.

                        Le corps du journaliste introuvable


                        Qu'est-il advenu du cadavre du journaliste dissident? Le 7 octobre, le Washington Post, citant un responsable américain, affirme que "le corps de Khashoggi a été probablement découpé et mis dans des caisses avant d'être transféré par avion hors du pays".


                        Selon un éditorialiste du quotidien Hurriyet, le corps a été "coupé en 15 morceaux" par un médecin légiste faisant partie du commando saoudien, avant d'être sorti du consulat. Mais il se trouverait toujours dans un endroit inconnu à Istanbul. Il y a 10 jours, les médias turcs affirmaient que la police avait retrouvé un véhicule du consulat saoudien, équipé d'une plaque d'immatriculation diplomatique, "abandonné" dans un parking souterrain d'Istanbul. Le consulat saoudien n'a pas autorisé sa fouille, selon la chaîne NTV.

                        La chaîne turque AHaber a de son côté diffusé des images de vidéosurveillance montrant selon elle des employés saoudiens du consulat brûler des documents au lendemain de la mort de Khashoggi.
                        https://www.lejdd.fr/International/o...tanbul-3791633
                        كاره المرشيات ولي بوسات البقر وكذلك الدّببة التي تحب العسل

                        Commentaire


                        • #13
                          Envoyé par Tim99 Voir le message
                          On sait comment Jamal Khashoggi a été tué au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul


                          La justice turque a révélé mercredi dans quelles conditions le journaliste Jamal Khashoggi avait été tué au consulat saoudien à Istanbul début octobre. Voici ce que l'on sait de ce crime.


                          Quasiment un mois après la mort de Jamal Khashoggi, les conditions dans lesquelles le journaliste saoudien a été tué se précisent. Depuis dix jours, la justice turque dévoile au compte-goutte des révélations qui incriminent un peu plus l'Arabie saoudite et son prince héritier Mohammed ben Salmane, mais Riyad maintient que Khashoggi a été tué lors d'une opération "non autorisée" et refuse d'extrader les hommes soupçonnés d'être impliqués dans l'assassinat. Voici ce que l'on sait pour l'heure sur le crime qui ébranle le royaume wahhabite. Etranglé à son arrivée au consulat


                          Mardi 2 octobre dernier à 13h14, Jamal Khashoggi pénètre dans le consulat saoudien à Istanbul. Des images de vidéosurveillance diffusées par le Washington Post en attestent. Le journaliste saoudien, qui vit en exil aux Etats-Unis, a dû se rendre au consulat, selon sa fiancée, pour y effectuer des démarches en vue de leur mariage. Il n'en ressortira pas vivant.

                          "Conformément à un plan prémédité, la victime Jamal Khashoggi a été étranglée à mort dès son entrée au consulat", affirme le procureur turc dans un communiqué publié mercredi. "Le corps de la victime a été démembré et on s'en est débarrassé suite à sa mort par strangulation, là encore conformément à un plan préparé d'avance", poursuit-il. Des tentatives de dissimulation


                          Selon CNN, des agents saoudiens auraient alors tenté de dissimuler la mort de Jamal Khashoggi grâce à un sosie. La chaîne américaine a diffusé il y a 10 jours des images de vidéosurveillance montrant un agent saoudien - identifié par un responsable turc - quitter le consulat par une porte arrière et portant les vêtements dont était vêtu Jamal Khashoggi à son arrivée, ainsi qu'une barbe factice.

                          Il s'agissait, selon ce responsable turc cité par l'AFP, d'une "tentative de dissimulation" visant à faire croire que Khashoggi avait bel et bien quitté le bâtiment. Le royaume a, en effet, longtemps affirmé que Khashoggi avait quitté le consulat vivant, avant de céder à la pression internationale et de révéler sa mort, puis la préméditation du crime.

                          Le corps du journaliste introuvable


                          Qu'est-il advenu du cadavre du journaliste dissident? Le 7 octobre, le Washington Post, citant un responsable américain, affirme que "le corps de Khashoggi a été probablement découpé et mis dans des caisses avant d'être transféré par avion hors du pays".


                          Selon un éditorialiste du quotidien Hurriyet, le corps a été "coupé en 15 morceaux" par un médecin légiste faisant partie du commando saoudien, avant d'être sorti du consulat. Mais il se trouverait toujours dans un endroit inconnu à Istanbul. Il y a 10 jours, les médias turcs affirmaient que la police avait retrouvé un véhicule du consulat saoudien, équipé d'une plaque d'immatriculation diplomatique, "abandonné" dans un parking souterrain d'Istanbul. Le consulat saoudien n'a pas autorisé sa fouille, selon la chaîne NTV.

                          La chaîne turque AHaber a de son côté diffusé des images de vidéosurveillance montrant selon elle des employés saoudiens du consulat brûler des documents au lendemain de la mort de Khashoggi.

                          https://www.lejdd.fr/International/o...tanbul-3791633
                          Mis à part ce qui est en rouge, tout le reste se trouve déjà dans les vidée en dessus.
                          Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque choses, alors essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez qui peut empêcher l'autre de dormir.
                          Dalaï- Lama

                          Commentaire


                          • #14
                            Envoyé par lionne Voir le message

                            Mis à part ce qui est en rouge, tout le reste se trouve déjà dans les vidée en dessus.
                            Ben tu sais les journalistes il faut qu'il remplit du papiers
                            Aujourd'hui la nouvelle information , la bande des assassins qui a tué le journalistes a cherché son téléphone partout , apparemment il y'avait des choses importantes dans son téléphone qui est dans la main des services secrets turques , qui jouent avec les nerfs de Mohamed Ben Salamne

                            L question que je pose et pose beaucoup de gens qui suivent cette histoire il est où le chien d 'Abou dahabi Mohamed Ben Zayad
                            كاره المرشيات ولي بوسات البقر وكذلك الدّببة التي تحب العسل

                            Commentaire


                            • #15
                              Le docteur Oussama Fwazi le rédacteur en chef et propriétaire du journal arabetimes , a bien décris Mohamed Ben salamne , le prix noble des idiots , il m'a tué de rire

                              كاره المرشيات ولي بوسات البقر وكذلك الدّببة التي تحب العسل

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X