Annonce

Réduire
Aucune annonce.

À Frankfurt, la nouvelle technologie de Cevital séduit les plus grandes entreprises

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • À Frankfurt, la nouvelle technologie de Cevital séduit les plus grandes entreprises

    Le salon Achema, Forum mondial de l’industrie des procédés, a ouvert ses portes pour l’édition 2018, lundi 11 juin, à Frankfurt, en Allemagne. Plus de 2700 exposants présentent jusqu’au 15 juin leurs toutes dernières innovations pour les industries de production chimique, pharmaceutique et alimentaire.

    Pour la première fois de l’histoire de ce célèbre salon spécialisé ayant réuni plus de 167 000 participants durant sa dernière édition 2015, une entreprise algérienne participe cette année à ce congrès décrit par ses organisateurs allemands comme étant la « rampe de lancement des nouvelles tendances » dans cette industrie de pointe. Il s’agit du Groupe Cevital, présent via sa filiale allemande EvCon. Le meilleur stand de l’édition

    Pour marquer cet évènement historique, Cevital n’a pas hésité à mettre les moyens en s’offrant l’un des plus grands stands du salon. « Le meilleur stand de cette édition », soufflent même les organisateurs d’Achema, pourtant pas supposés avoir de favoris parmi leurs exposants. Un grand stand au design épuré où trône au milieu une longue et imposante machine, raison de la présence de Cevital à ce forum triennal.

    Cette machine est une station de purification de l’eau, ou pour être encore plus précis une station d’ultra-purification de l’eau. Le groupe Cevital et sa filiale EvCon présentent en effet à Frankfurt leur toute nouvelle technologie inédite officiellement dévoilée la semaine dernière par son président Issad Rebrab dans un entretien exclusif accordé à TSA. Cette technologie permet de produire de l’eau ultra-pure à un niveau jusque-là jamais atteint, par le biais d’un procédé qualifié ni plus ni moins de « révolutionnaire ».

    L’innovation dans le procédé de l’eau ultra-pure est le fruit de plusieurs années de recherches menées par la start-up allemande nommée EvCon. Les recherches ont conduit au développement de membranes (sorte de filtre sophistiqué) permettant de distiller et purifier l’eau à un niveau encore jamais atteint dans le monde. Ces membranes sont utilisées afin de produire de l’eau ultra-pure pour les industries pharmaceutiques et agroalimentaires, mais aussi dans le traitement de l’eau de l’industrie chimique et du gaz et pétrole de schiste ou encore pour le dessalement de l’eau de mer.

    La station d’ultra-purification de l’eau présentée par EvCon Cevital (© TSA)

    « L’avantage de notre technologie par rapport aux autres technologies développées jusqu’à maintenant est qu’elle permet l’évaporation de l’eau à basse température, entre 70° et 95°. C’est la seule technologie qui filtre la vapeur », a expliqué Issad Rebrab, présent à Frankfurt pour dévoiler sa « merveille ».

    « Cette technologie permet aussi une économie d’énergie. On évapore, on filtre la vapeur, on condense, on récupère la chaleur à la condensation qui sera réutilisée pour évaporer et ainsi de suite », a détaillé le le président de Cevital.

    « M. Rebrab possède une vision, il pense que l’accès à l’eau ultra-pure peut améliorer le monde », affirme Wolfgang Heinzl, directeur général d’EvCon et initiateur de l’innovation, également présent au salon de Frankfurt. Lorsqu’est venu le moment de s’ouvrir à un acquéreur, Wolfgang Heinzl n’a pas hésité à choisir Cevital en lieu et place des grands groupes présents dans l’industrie de l’eau ultra-pure.
    « Pour concrétiser un projet comme celui-là, il faut de l’argent mais pas seulement. Monsieur Rebrab a amené l’argent tout en nous garantissant stabilité et en nous assurant de son soutien sur le long terme pour mener le projet au bout. Monsieur Rebrab nous a donné toute l’autonomie nécessaire pour atteindre nos objectifs », ajoute M. Heinzl.

    « Il y avait d’autres options sur la table, mais l’idée d’avoir un département d’ingénierie en Allemagne et un partenaire dans un pays nord-africain, où le besoin en eau est beaucoup plus visible, était un excellent défi pour nous », explique le fondateur d’EvCon. Pourparlers avancés avec Bosch et Siemens

    Malgré le fait que les grands groupes aient été initialement rejetés par EvCon au profit de Cevital, l’attrait de la technologie est tel que des géants comme Bosch dans l’industrie pharmaceutique ou Siemens dans la dessalement de l’eau de mer, ainsi que d’autres grands groupes, affluent pour établir des partenariats avec Cevital pour exploiter la technologie. Les deux entreprises citées sont d’ores et déjà en pourparlers avancés pour établir un partenariat avec EvCon, dont les résultats devraient aboutir très prochainement.

    « J’ai discuté avec le patron d’un laboratoire pharmaceutique étranger qui m’a affirmé que l’eau ultra-pure produite par Cevital est une révolution pour l’industrie pharmaceutique », a relaté Issad Rebrab. L’eau ultra-pure est un composant indispensable dans l’industrie pharmaceutique. Les laboratoires pharmaceutiques devaient jusque-là utiliser quatre procédés pour obtenir de l’eau ultra-pure, a expliqué M. Rebrab, tandis que la technologie EvCon développée par Cevital permet d’obtenir en un seul procédé transformant l’eau potable en l’eau la plus pure au monde.

    Un sentiment partagé par Steffen Kutscher, chef du projet développement chez Bosch. « Cette technologie est unique car elle représente une nouvelle façon de produire de l’eau ultra-pure. Durant les centaines de tests que nous avons effectués, l’eau produite a toujours répondu aux spécifications très strictes pour l’eau ultra-pure exigée par l’industrie pharmaceutique », explique M. Kutscher.

    Dans les faits, l’eau ultra-pure produite par le groupe Cevital écrase les meilleurs scores établis ailleurs par d’autres eaux ultra-pures dans les critères indispensables pour juger de l’ultra-pureté de l’eau. Que ce soit la conductivité de l’eau (l’eau ultra-pure doit être la moins conductrice possible), la mesure du carbone organique total, le taux d’endotoxines (toxines contenues dans la bactérie) ou encore le bioburden (la quantité de bactéries présentes, qui doit s’approcher le plus près de zéro), des tests effectués par l’une des plus grandes entreprises pharmaceutiques au monde montrent que les résultats de la technologie d’EvCon Cevital sont trois à dix fois supérieurs aux autres technologies.

    La technologie de Cevital pourra également servir à révolutionner le procédé de dessalement de l’eau. « Actuellement, pour dessaler 1 million de mètres cube d’eau de mer, les stations doivent extraire deux millions de mètres cube et rejeter dans la mer un million de mètre cube avec un taux de salinité double. À terme, le processus de dessalement devient de plus en plus compliqué jusqu’au point de saturer l’eau de mer environnante. Avec notre technologie de purification par évaporation, nous pouvons atteindre le stade de cristallisation du sel et le récupérer », a expliqué M. Rebrab.

    En réglant le problème de saturation en sel de l’eau de mer et en mettant en place un procédé de purification peu gourmand en énergie par rapport aux technologies actuelles, Cevital ambitionne ainsi de contribuer à régler la problématique de l’eau dans les régions du monde assujetties au stress hydrique. Des gains pour l’Algérie

    Les membranes permettant d’obtenir l’eau ultra-pure seront de plus produites exclusivement en Algérie, une décision prise par le président de Cevital Issad Rebrab. « On a commandé des équipements industriels pour établir trois centres de production en Algérie qui vont produire ces membranes », a indiqué M. Rebrab. « À terme, 100 centres de production de membranes devraient être établis en Algérie », a-t-il anticipé.

    Produites exclusivement en Algérie avec l’objectif de fournir l’ensemble de la planète, ces membranes pourraient engranger des centaines de millions de dollars voire des milliards de dollars d’exportations annuelles pour l’Algérie, a affirmé M. Rebrab. « On ne savait pas qu’on allait découvrir cette merveille, car c’est vraiment une merveille. C’est une technologie extraordinaire », s’est réjoui Issad Rebrab.
    Iverdan macci yiwen, maca ttawin yak d asawen
Chargement...
X