Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Téléphonie mobile Tarification à la seconde pour Allo

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Téléphonie mobile Tarification à la seconde pour Allo

    Allo OTA passe à la facturation à la seconde. La nouvelle tarification, tant souhaitée par les usagers du téléphone portable, entrera en vigueur dès aujourd’hui, annonce Orascom Telecom Algérie (OTA) dans un communiqué de presse. Le nouveau tarif est plein d’avantages. Surtout, il s’approche franchement du coût réel de la communication, à quelques dizaines de secondes près. Autrement dit, c’est le « temps parlé = temps payé » pour reprendre l’équation/slogan de Allo OTA.

    Ce qui est une bonne chose notamment pour les abonnés de Allo OTA ayant l’habitude de passer beaucoup d’appels de courte durée et qui, auparavant, ne trouvaient pas leur compte dans la tarification à la seconde à partir de la 30ème seconde, encore moins dans le vieux compteur à la minute. Cette offre est assortie, ajoute Allo OTA, à d’autres avantages, dont notamment un tarif de nuit deux fois moins cher que celui du jour : 0,1 DA par seconde de 23h à 8h et 0,2 DA par seconde de 8h à 23h. Pour en bénéficier, il suffit à l’abonné Allo OTA de choisir le « profil à la seconde ». Selon la nouvelle formule, les 5 premières secondes de chaque appel, de jour comme de nuit, sont facturées à 2,5 DA. La tarification à la seconde commence à partir de la 5ème seconde. Une panoplie d’offres est incluse dans la nouvelle taxation. On en cite « 3 numéros préférés de 3DA/l’appel », « tarif unifié vers les autres réseaux à 5 DA/l’appel », 30 SMS gratuits chaque 3 mois », « SOS crédit », « SMS Hadra », « MMS (possibilité de partager ses photos et images avec ses correspondants », « Roaming (possibilité d’être joint à l’étranger avec sa ligne Allo OTA ». Le truc à faire pour basculer vers le tarif est très simple : appeler le 535, informe Allo OTA.

    Le Quotidien d'Oran
    Le suicidé qui se relève ne connaîtra plus l'illusion de mourir [Kateb Yacine]
Chargement...
X