Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Phrases du jour

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • mo_hdf
    a crée une discussion Phrases du jour

    Phrases du jour

    - "A quoi tu penses?"
    - "Je pense à ce que je veux et ce dont j'ai besoin"
    - "qu'est-ce que tu veux?"
    - "Je veux la paix intérieure..."
    - "...et t'as besoin de quoi?"
    - "D'un plus gros flingue !"

  • mo_hdf
    a répondu
    Envoyé par TENSHI Voir le message

    on ne peut pas satisfaire tout le monde
    et chacun voit la vie de son propre prisme

    Laisser un commentaire:


  • TENSHI
    a répondu
    seigneur donne moi la patience, parce que si tu me donnes la force je lui éclate la gueule!

    Laisser un commentaire:


  • TENSHI
    a répondu
    Envoyé par mo_hdf Voir le message
    La feuille qui ne tombe pas en automne,
    Est traîtresse aux yeux de ses sœurs ;
    Fidèle aux yeux de l'arbre ;
    Et rebelle aux yeux des saisons.
    on ne peut pas satisfaire tout le monde

    Laisser un commentaire:


  • mo_hdf
    a répondu
    La feuille qui ne tombe pas en automne,
    Est traîtresse aux yeux de ses sœurs ;
    Fidèle aux yeux de l'arbre ;
    Et rebelle aux yeux des saisons.

    Laisser un commentaire:


  • Tim99
    a répondu
    لا تطمح أن تكون أفضل من الآخرين ..
    اطمح أن تكون أفضل من نفسك سابقًا ..

    فالعقول تصغر عندما تنشغل بالآخرين
    و تكبر عندما تنشغل بذاتها



    كلام من ذهب وإن كان القائل مجهول

    Laisser un commentaire:


  • mo_hdf
    a répondu
    Why am I even here? For the last 8 years, I have not celebrated my birthday, of course you wouldn't know that because you divorce me. Ever since Becky died. You know how pervers is that people think you want to celebrate your own existence when you've got a child who's dead? No offense but I carried her for 9 months in here... Her flesh was my flesh and she's dead! A part of me is dead! Physically dead!

    Laisser un commentaire:


  • Tim99
    a répondu
    “هناك ثقافة واحدة هي ثقافة القوة. حين أكون قوياً، يحترم الناس ثقافتي. وحين أكون ضعيفاً، أسقط أنا، وتسقط ثقافتي معي.
    عندما كانت روما قوية عسكرياً، كانت اللغة اللاتينية سيدة اللغات.. وعندما سقطت الإمبراطورية الرومانية، صارت اللغة اللاتينية طبق سباغتي.
    الثقافة، يا سيدتي، ليست في عدد الكتب التي أقرؤها، ولكنها في عدد الرصاصات التي أطلقها..”


    Laisser un commentaire:


  • TENSHI
    a répondu
    we loved in an other space …an other dimension
    where the spirit is sovereign
    place with no rules or conveniences
    just a borderline…that we’ve crossed…then; we have and are lost!

    Laisser un commentaire:


  • Tim99
    a répondu
    في قانون الأوفياء العتاب مرتين، والثالثة أتمنى لك كل خير

    Laisser un commentaire:


  • Tim99
    a répondu
    Le bon sens est la chose la mieux partagée car chacun pense en être si bien pourvu, que même ceux qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. En quoi il n'est pas vraisemblable que tous se trompent ; mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger, et de distinguer le vrai d'avec le faux, qui est proprement ce qu'on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tout homme ; et qu'ainsi la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses. Car ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est l'appliquer bien.

    Laisser un commentaire:


  • Tim99
    a répondu
    L'homme véritable veut deux choses : le danger et le jeu. C'est pourquoi il veut la femme, le jouet le plus dangereux.

    L'homme doit être élevé pour la guerre, et la femme pour le délassement du guerrier : tout le reste est folie.

    Le guerrier n'aime les fruits trop doux. C'est pourquoi il aime la femme ; une saveur amère reste même à la femme la plus douce.

    Mieux que l'homme, la femme comprend les enfants, mais l'homme est plus enfant que la femme.

    Dans tout homme véritable se cache un enfant : un enfant qui veut jouer. Allons, femmes, découvrez-moi l'enfant dans l'homme !

    Laisser un commentaire:


  • mo_hdf
    a répondu
    In the moment, the blood rushes down, out of your head, It's like suddenly falling, like something giving way.
    It's not like shock, because there's the horror that somehow you knew. Underneath. Without realising.
    The horror that this terrible thing was there. Obvious the whole time, and you didn't see it.
    And you know that now there is no repair. No going back.
    Whatever the life you had, whatever the fight you thought was important now looks so naive.
    What you thought had been the fight, was merely the warning. Your biggest fear was nothing compared to this.
    The weeks go past and people say it will get better. But it doesn't. You do everthing anyone could, but somehow you know it's done. It's happened. Too late.
    He's gone!
    You go over the past. What you did. What you said. Again and again and again.
    What you should have done? Did you get it wrong from the start?
    You'll never stop going over it. And in the end, all you can say is...I'm here! I'm your mum, I'm sorry and I'm here.

    Laisser un commentaire:


  • Tchicou
    a répondu
    Souffre et tais-toi !

    Laisser un commentaire:


  • baouz
    a répondu
    Paradoxe: les nouveaux riches ont toujours du mal à se frotter aux anciens pauvres.

    Richard Senecal, réalisateur et producteur haitien.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X