Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Samsung passe de Cevital à Witel HA pour son développement en Algérie

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Samsung passe de Cevital à Witel HA pour son développement en Algérie

    Samsung passe de Cevital à Witel HA pour son développement en Algérie

    Le groupe algérien Go Invest en a fait l’annonce hier. Le géant coréen unifie avec Witel HA la représentation et la prise en charge de son enseigne en Algérie de la téléphonie aux produits blancs et bruns.

    Witel Home Appliances filiale du groupe Go Invest est le nouveau partenaire de Samsung en Algérie pour les produits électroménagers. Le géant coréen entérine par cette annonce de son nouveau partenaire algérien son divorce avec Cevital qui en produisait et distribuait les produits avec sa filiale Samha. Witel était déjà connu en Algérie comme distributeur officiel de Samsung pour la téléphonie mobile. « Cela a bien sûr aidé à notre sélection alors que les candidats n’ont pas manqué », a déclaré dans un point de presse, ce mardi à Alger, Mikhaïl Gourou le président directeur général du groupe Go Invest. Witel HA aura à commercialiser dans un premier temps, puis produire en Algérie les produits électroménagers blancs et bruns (téléviseurs, climatiseurs, réfrigérateurs..etc). La séparation entre Cevital et Samsung a produit un trou d’air dans la part de marché de Samha depuis plusieurs mois dont ont profité notamment Condor et LG. « Nous devons retrouver la part de marché qui était celle de Samsung avant le virage de Cevital vers Fagor-Brandt » et l’incendie de l’usine de Sétif, a notamment expliqué le conseiller financier du groupe Go Invest, Raïf Mokretar. Le seul marché de l’électroménager est estimé à 1,3 milliard de dollar en 2014, selon Javier Jimenez, Directeur du pôle industriel du même groupe. Le communiqué publié dans l’après midi par Witel HA inscrit le partenariat parfaitement avec Samsung « dans la logique actuelle du gouvernement de par son impact sur l’emploi direct et indirect, la substitution aux importations, la diversification du tissu industriel, le renforcement de la production nationale, le transfert de savoir-faire et les externalités positives qu’il engendre ».

    Une phase de reconquête de parts de marché
    Pour reconquérir rapidement ses parts de marchés, le nouveau partenaire algérien de Samsung table sur un chiffre d’affaires de 160 millions de dollars dès la première année. 20 millions de dollars ont déjà été engagés pour importer un premier lot d’une nouvelle génération de produits Samsung « pour ne pas entrer en concurrence avec ceux qui sont en stock chez Samha » précise Raïf Mokretar. Witel HA compte s’appuyer sur son expertise dans la distribution des produits Samsung dans la téléphonie pour l’étendre à l’électroménager. « La qualité du service après-vente va compter autant sinon plus que les volumes dans les années qui viennent » explique-t-il. Une partie du réseau de distribution de Samha, les City center, devraient être en partie récupérées par Witel HA. « Une centaine de franchisés attentent l’arrivée des nouveaux produits de Samsung. Il y a au port d’Alger en ce moment l’arrivée de nouvelles gammes de produits, en particuliers des climatiseurs de nouvelle génération ». La phase où le partenariat Samsung Witel HA reposera uniquement sur les importations « devrait durer de 18 à 24 mois, le temps de lancer notre usine de montage en CKD en Algérie », a précisé Mikhaïl Gourou.

    Un pari industriel audacieux à Boughezoul
    « Samsung ne peut pas se permettre après avoir industrialisé ses produits en Algérie avec Cevital de se contenter d’exporter vers ce marché sans y implanter à nouveau une activité de production », a expliqué Raïf Mokretar. Ce serait mal vu aussi par les autorités algériennes. Cela tombe bien, le groupe Go Invest, né dans les métiers de la distribution et du service à valeur ajoutée, veut avec Witel SA et Samsung faire le grand saut de l’industrie. Il a chargé Javier Jimenez du développement de ce pôle où la production des produits électroménagers Samsung fera office de vaisseau amiral. Un terrain de 15 ha à Boughezoul a été mis, par le wali de Médéa, à la disposition d’un projet d’usine d’assemblage en CKD qui devrait employer 2000 travailleurs en plateau de production. Le pari d’une ville des hauts plateaux loin des centres pourvoyeurs de ressources qualifiées parait risqué. « C’est un véritable challenge, admet Mikhaïl Gourou, mais nous sommes très enthousiastes et nous allons nous appuyer sur nos partenaires pour le réaliser ». « Il faut bien débuter quelque part un jour », commente Javier Jimenez « et puis les besoins en équipements ménagers sont immenses en Algérie ». Les produits les plus high-tech de Samsung comme les télévisions incurvées continueront à être produits en Corée du sud. Le taux d’intégration visé sur le futur site de Boughezoul est de 40%.


    Maghrebemergent
    Allahoum astar el Jazaïr men charr el 3adyan
Chargement...
X