Annonce

Réduire
Aucune annonce.

les feuilles de l’automne, poème en arabe " Youssef Ghassoub"

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • les feuilles de l’automne, poème en arabe " Youssef Ghassoub"



    أوراق الخريف


    نثر الخريفُ على الثرى أوراقهُ ----- فتناثرت كتناثر العبراتِ

    يتركن أغصاناً ألفنَ عناقها ----- ويقعن فوق الأرض مضطرباتِ
    تلهو بهن يد الهواء هنيهةٌ ----- وتعودُ تجمعهن بعد شتاتِ
    فكأنهنّ إذا خفقن جوانحي ----- وحفيفهنّ كأنه زفراتي
    زفراتُ مصدورٍ تقارب يومهُ ----- فحياته معدودة الساعاتِ
    *****
    وجم الطبيبً وقد تبين داءه ----- ومضى يخاف تساؤل اللحظاتِ
    هيهات ما كتم الطبيبُ فإنه ----- بادٍ بعين الأم والأخواتِ
    يمسحن دمع العين كتماً للجوى ----- وأرى خطوط الدمع في الوجناتِ
    لا تمسكي يا أمُ دمعك واسكبي ----- فالنفس قد بلغت إلى اللهواتِ
    وتناثري يا خافقاتٍ في الهوا ----- فحياتكن قصيرةٌ كحياتي!
    *****
    إني رميتُ على الطريق يراعتي----- وتلهبت في مهجتي نفثاتي
    ونهضتُ أُنشِدُ في الصباح قصائدي ----- فإذا الصباحُ يغوص في العتماتِ
    وأصختُ للأطيارِ أسمعُ شدوها ----- فإذا الطيورُ سكتن مكتئباتِ
    وإذا الطبيعةُ وجهها متجهمٌ ----- عريت من الأزهار والبسماتِ
    رفعت غصون الدوح نحو سمائها ×××× كذراع راهبةٍ جثت لصلاةِ





    يوسف غصوب

  • #2
    Re : les feuilles de l’automne, poème en arabe " Youssef Ghassoub"

    merci Caesar à l'école, on n'avait appris que le premier couplet et j'ai toujours pensé que le poète ne parlait pas d'automne
    "Toute la question du pouvoir, c'est de séparer les hommes de ce qu'ils peuvent. Il n'y a pas de pouvoir si les gens sont autonomes." [Pacôme Thiellement]

    Commentaire


    • #3
      Re : les feuilles de l’automne, poème en arabe " Youssef Ghassoub"

      Envoyé par mo_hdf Voir le message
      merci Caesar à l'école, on n'avait appris que le premier couplet et j'ai toujours pensé que le poète ne parlait pas d'automne
      je t'en prie

      il parlait de quoi selon toi ?

      Commentaire


      • #4
        Re : les feuilles de l’automne, poème en arabe " Youssef Ghassoub"

        Envoyé par CAESAR Voir le message
        je t'en prie

        il parlait de quoi selon toi ?
        Plus de deuil, je pense
        "Toute la question du pouvoir, c'est de séparer les hommes de ce qu'ils peuvent. Il n'y a pas de pouvoir si les gens sont autonomes." [Pacôme Thiellement]

        Commentaire


        • #5
          Re : les feuilles de l’automne, poème en arabe " Youssef Ghassoub"

          Envoyé par mo_hdf Voir le message
          Plus de deuil, je pense
          alors c'est le deuil d'un homme vieux

          dans le livre de la lecture y'avait pas cette scène de médecin et d'autres indices révélant ça

          Commentaire


          • #6
            Re : les feuilles de l’automne, poème en arabe " Youssef Ghassoub"

            Envoyé par CAESAR Voir le message
            alors c'est le deuil d'un homme vieux

            dans le livre de la lecture y'avait pas cette scène de médecin et d'autres indices révélant ça
            oui, khellawna fi neyet'na
            comme le poème de Verlaine : il pleure dans mon coeur comme il pleut sur la ville...ce que je détestais ce poème, jusqu'à ce que je lise la suite
            "Toute la question du pouvoir, c'est de séparer les hommes de ce qu'ils peuvent. Il n'y a pas de pouvoir si les gens sont autonomes." [Pacôme Thiellement]

            Commentaire


            • #7
              souvenirs, souvenirs

              "Toute la question du pouvoir, c'est de séparer les hommes de ce qu'ils peuvent. Il n'y a pas de pouvoir si les gens sont autonomes." [Pacôme Thiellement]

              Commentaire

              Chargement...
              X