Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Poésie et proverbe arabe

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Envoyé par sinus Voir le message
    trop triste MO
    Oui...mais on peut le lire à différents degrés...
    Littéralement, c'est tellement vrai...ces petits bouts de choux qui vont vivre des mois sans pouvoir s'exprimer qu'avec leurs larmes incomprises...
    "Toute la question du pouvoir, c'est de séparer les hommes de ce qu'ils peuvent. Il n'y a pas de pouvoir si les gens sont autonomes." [Pacôme Thiellement]

    Commentaire


    • #17
      اذا تخلى الناس عنك في كرب، فاعلم أن الله يريد ان يتولى أمرك ء و كفى بالله وكيلاً .
      الإمام الشافعي
      “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
      Victor Hugo

      Commentaire


      • #18
        كيف لمجتمع يعيش على الحلويات المعلبة ، و الأغذية المجمدة ، و الصور الفورية ، أن يعلم أبنائه الصبر ؟
        Ami de la Vertu, plutôt que vertueux. Nicolas Boileau

        Commentaire


        • #19
          Envoyé par ikardi Voir le message

          Je te remercie, je vais aller faire un tour et apprendre...

          Commentaire


          • #20
            Envoyé par tinkerbell Voir le message
            Maren c'est un logiciel que tu installes sur l'ordi, t'as pas à copier-coller quoi que ce soit. Tu l'actives sur la barre de langue, et puis sur n'importe quel champs de texte tu tapes directement en lettres latines qui sont automatiquement transcrites en lettres arabes. On peut écrire directement باللغة العربية
            Donc, si je ne me fourvoie pas, avec Maren, je pourrais...écrire en arabe, zaama...

            J'ai essayé de télécharger le logiciel, wallou, mais merci quand même...
            Dernière modification par amarlekabyle, 27 August 2015, 06h05.

            Commentaire


            • #21
              J'adore

              قالوا ناس زمان
              لا تكبر الشان للي ماعندو قيمة ، يحسب روحو فلان ، وهو غير بهيمة
              “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
              Victor Hugo

              Commentaire


              • #22
                A la colombe qui gémissait près de moo

                Ma contribution .....

                A la colombe qui gémissait près de moi j'ai dit :
                O voisine! Te rends tu compte de mon état?
                Refuge de l'amour!
                Tu n'as pas goûté l'amertume de la séparation,
                Et les malheurs ne se sont pas abattus sur toi comme sur moi.
                L'arbre peut-il porter sur sa plus haute branche quelqu'un,
                Dont le coeur est lourd de tristesse?
                O voisine! Le temps a été injuste.
                Viens près de moi
                Que je puisse partager avec moi mes souffrances.
                Approche-toi.
                Tu verras une âme épuisée dans un corps torturé.
                Se peut-il qu'un captif rit et qu'une personne libre se lamente,
                Qu'un malheureux se taise et qu'un être sans souci pleure?
                C'est plutôt moi qui devrait pleurer.
                Cependant, mes larmes sont rares, même dans les épreuves.

                Abû-Fâris al-Hamadânî, 962, année ou il fut fait prisonnier par les Byzantins et emmené à Constantinople.
                La tolérance ne devrait être qu'un état transitoire. Elle doit mener au respect. ]

                Commentaire


                • #23
                  Envoyé par mounir27 Voir le message
                  Ma contribution .....

                  A la colombe qui gémissait près de moi j'ai dit :
                  O voisine! Te rends tu compte de mon état?
                  Refuge de l'amour!
                  Tu n'as pas goûté l'amertume de la séparation,
                  Et les malheurs ne se sont pas abattus sur toi comme sur moi.
                  L'arbre peut-il porter sur sa plus haute branche quelqu'un,
                  Dont le coeur est lourd de tristesse?
                  O voisine! Le temps a été injuste.
                  Viens près de moi
                  Que je puisse partager avec moi mes souffrances.
                  Approche-toi.
                  Tu verras une âme épuisée dans un corps torturé.
                  Se peut-il qu'un captif rit et qu'une personne libre se lamente,
                  Qu'un malheureux se taise et qu'un être sans souci pleure?
                  C'est plutôt moi qui devrait pleurer.
                  Cependant, mes larmes sont rares, même dans les épreuves.

                  Abû-Fâris al-Hamadânî, 962, année ou il fut fait prisonnier par les Byzantins et emmené à Constantinople.
                  Merci Mounir , dommage que tu ne lis pas l'arabe , sinon t'aurais kiffer ce qui est écrit
                  “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
                  Victor Hugo

                  Commentaire


                  • #24

                    قنعتُ بالقوتِ من زماني الإمام الشافعي

                    قنعتُ بالقوتِ من زماني ***وَصنتُ نَفسِي عَنِ الهَوانِ
                    خَوفاً مِنَ النَّاسِ أنْ يَقولُوا*** فضْلُ فلانٍ عَلَى فلاَنِ
                    مَنْ كُنْتُ عَنْ مَالِهِ غَنِيّاً ****فلا أبالي إذا جفاني
                    وَمَنْ رَآنِي بِعينِ تمٍّ ****رأيتهُ كاملَ المعاني
                    “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
                    Victor Hugo

                    Commentaire


                    • #25
                      و عذلت أهل العشق حتى ذقته ... فعجبت كيف يموت من لا يعشق
                      أبو الطيب المتنبي
                      “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
                      Victor Hugo

                      Commentaire


                      • #26
                        سأترُكُ ماءَكم مِن غَير وِردٍ -- وذاك لِكَثرَةِ الورادِ فيه
                        إذا سقطَ الذُبابُ على طَعامٍ -- رَفعتُ يَدي ونفسي تَشتَهيه
                        وتَجتَنِبُ الأسودُ ورودَ ماءٍ -- إذا كانَ الكِلاب وَلِغنَ فيه
                        ويَرتَجِعُ الكَريمُ خَميصَ بَطنٍ -- ولا يرضى مُساهَمَةَ السَّفيه
                        “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
                        Victor Hugo

                        Commentaire


                        • #27
                          لَمَّا رَآنِي فِي هَوَاهُ مُتَيَّماً .... عَرفَ الحَبِيبُ مَقَامَهُ فَتَدَلَّلاَ
                          فَلَكَ الدَّلاَلُ وَأنتَ بَدرٌكَامِلٌ ... وَيَحِقُّ لِلمَحبُوبِ أن يَتَدَلَّلاَ
                          ابن سهل الأندلسى
                          “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
                          Victor Hugo

                          Commentaire


                          • #28
                            لكل داء دواء يستطاب به ... إلا الحماقة أعيت من يداويها
                            أبو الطيب المتنبي
                            “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
                            Victor Hugo

                            Commentaire


                            • #29
                              إنْ لم تكُنْ صَدراً بأوَّلِ جُملةٍ
                              أو فاعلاً للمجدِ في إسْهاب
                              إيَّاكَ أن تبقى ضمِيراً غائِباً
                              أو لا محَلَّ لهُ منَ الإعْراب!
                              د.نجم الحصيني
                              “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
                              Victor Hugo

                              Commentaire


                              • #30
                                Ah oui effectivement c'est beau, quelle finesse dans l'écriture et quelle légèreté pour parler de la lourdeur...

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X