Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Poesie - Amarlekabyle

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par zeana Voir le message
    ... Joli... Joliment touchant.

    Bonjour Amar
    Bonjour zeana
    Tes mots me touchent, merci d'être passer...

    Commentaire


    • Mon amour

      J'avais cru que je vivrais d'amour et d'eau fraîche,
      Un beau projet, envolé comme tous les autres,
      Le poète avait raison quand il sussurait les mots,
      La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie.

      Les feuilles tombent en automne et sèchent,
      Les saisons s'égrènent comme le feu dans l'âtre,
      Les fleuves charrient les corps dans leurs flots,
      Les jours, les mois, les années sans envie.

      J'ai bu l'eau à ta bouche et aussi l'amour,
      Je te dois mes plus beaux rêves toujours,
      Des souvenirs qui réchauffent mes vieux jours,
      Des images sur l'écran de mon abat-jour.

      juillet 2016

      Commentaire


      • un peu nostalgique mais sans tristesse ...

        bientot viendra la joie

        Commentaire



        • j'ai lu avec plaisir...

          Commentaire


          • Envoyé par Mistinguette Voir le message

            j'ai lu avec plaisir...
            Ce n'est pas le but premier...
            D'abord me faire plaisir...
            Et quand d'autres ont plaisir à lire, c'est encore mieux...

            Commentaire


            • Envoyé par amarlekabyle Voir le message
              Ce n'est pas le but premier...
              D'abord me faire plaisir...
              Et quand d'autres ont plaisir à lire, c'est encore mieux...
              ... Plaisir mutuel...

              Bonjour Amar

              Commentaire


              • Envoyé par zeana Voir le message
                ... Plaisir mutuel...

                Bonjour Amar
                Bonjour zeana,

                C'est bien ça, quoique l'onanisme satisfasse certains...

                Commentaire


                • Envoyé par amarlekabyle Voir le message
                  Bonjour zeana,

                  C'est bien a, quoique l'onanisme satisfasse certains...
                  ... J'aime tes reflexions...euh... decalees, je dirai...

                  Commentaire


                  • Envoyé par zeana Voir le message
                    ... J'aime tes reflexions...euh... decalees, je dirai...

                    Ouais, on les aime rarement...
                    Et c'est d'autant plus appréciables quand elles sont aimées...
                    Tout ça me coute assez cher sur le plan affectif, mais sincèrement je ne saurais pas faire autrement...
                    Bonne journée zeana...

                    Commentaire


                    • De toi, mon monde

                      J'avais dessiné mon monde autour de toi,
                      Le temps qui passe, la fatigue et l'usure,
                      Coups du sort, nos égos ont tressé leurs lois,
                      Coquilles d'œufs pour cruelles brisures.

                      Les enfants se sont envolés, reste le vide,
                      Le vide et l'ennui, mortels ennemis avides,
                      Cassés, dépassés, silhouettes fantomatiques,
                      Entre pleurs et cauchemars d'une vie idyllique.

                      Nous, jamais nous ne connaîtrons la désillusion,
                      Nous nous aimons si forts, nous nous aimerons,
                      Pour les autres, oui peut-être la séparation,
                      Nous, jamais, toujours nous nous aimerons.

                      août 2016

                      Commentaire


                      • Aimer plus fort, aimer toujours

                        Je t'aime et cet amour fait mal,
                        Je le sais et tu le sais aussi bien,
                        Ne plus t'aimer, c'est mourir un peu,
                        Perdre ce qui nous rend vivant et beau.

                        Aimer c'est allumer les lumires du bal,
                        Aimer c'est lentement tisser les plus beaux liens,
                        Aimer, c'est souffler encore et rallumer en nous le feu,
                        Ces flammes qui nous dvore et qui nous garde des flots.

                        Ton image guide mes pas, rchauffe mon vieux coeur palpitant,
                        Jours et nuits mes cts, tu veilles, m'claires et me rchauffes,
                        Sans toi, je serais perdu dans un monde obscur, cruel et dliant,
                        Tu es mon phare, tu es l'amie qui tanche ma soif, ma vie rchauffe.

                        aot 2016
                        Dernière modification par amarlekabyle, 05 October 2016, 04h39.

                        Commentaire


                        • Je t'aime

                          Je t'aime ma vie plus que tout,
                          Tu m'as tout donné, tout repris,
                          Avec toi, j'ai compris l'illusion,
                          L'éphémère passion du corps.

                          J'ai cru toucher les étoiles,
                          Ce n'était que feu de paille,
                          j'ai cru en toi trouver le sens,
                          Je n'ai versé que mes larmes.

                          Tu resteras un beau souvenir,
                          Tu as été une belle compagne,
                          Mon trésor, ma joie et ma peine,
                          Avec toi, j'ai appris à m'aimer.

                          septembre 2016

                          Commentaire


                          • L'amour de toi

                            Je suis comme un oiseau blessé,
                            Un pauvre petit enfant délaissé,
                            Abandonné, oublié, fou d'amour,
                            A force de te regarder, toujours.

                            J'ai voulu me fondre en toi,
                            Vivre en toi, vivre de toi,
                            J'ai oublié le sens de la vie,
                            Je t'ai aimé à la folie.

                            La vie sans toi n'est pas la vie,
                            Je n'ai pas su t'aimer et pourtant,
                            Je voulais pour nous le paradis,
                            Je n'ai vécu que le souffle du vent.

                            octobre 2016

                            Commentaire


                            • L'illusion de l'amour

                              Je t'ai aimé comme un pauvre fou,
                              Tu étais mon phare, ma lumière,
                              Je t'ai donné mon âme, mon sang,
                              Je me suis épuisé à vouloir t'aimer.

                              L'amour s'est envolé, épuisé, vidé,
                              Je garde pourtant un doux souvenir,
                              Une amertume que tu n'entends pas,
                              Une blessure mortelle et silencieuse.

                              Tu me fais mal, si mal et tu ne dis rien,
                              Je te regarde vivre ailleurs sans moi,
                              Pauvre fou qui refuse la simple réalité,
                              La mort et la fin d'un amour vécu.

                              octobre 2016

                              Commentaire


                              • Envoyé par amarlekabyle Voir le message
                                Je t'ai aimé comme un pauvre fou,
                                Tu étais mon phare, ma lumière,
                                Je t'ai donné mon âme, mon sang,
                                Je me suis épuisé à vouloir t'aimer.

                                L'amour s'est envolé, épuisé, vidé,
                                Je garde pourtant un doux souvenir,
                                Une amertume que tu n'entends pas,
                                Une blessure mortelle et silencieuse.

                                Tu me fais mal, si mal et tu ne dis rien,
                                Je te regarde vivre ailleurs sans moi,
                                Pauvre fou qui refuse la simple réalité,
                                La mort et la fin d'un amour vécu.

                                octobre 2016

                                "Toutes les amitiés Qu'on laisse mourir Qu'on laisse tomber Pour aller courir Sur de vains chemins Cherchant pas à pas Un bonheur humain Qu'on ne connaît pas Amitiés anciennes Vieilles comme la vie Idées faites siennes Et que l'on renie Visage sans nom Prénom sans visage Rires que nous perdons Inutiles bagages Tous les "au revoir" Qu'on lance à la ronde Parce qu'on croit devoir Parcourir le monde Et tous les adieux Aux filles donnés C'est trop d'être d'eux Allant guerroyer Les bonheurs qu'on sème A chaque départ Meurent vite d'eux-mêmes Sur les quais de gare Tous les "au revoir" Et tous les adieux Nous rendent l'espoir Nous rendent plus vieux."
                                Jacques BREL

                                Joli. Joli.

                                ...Il y a toujours une étoile qui veille sur nous.

                                Bonjour Amar.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X