Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Poesie - Amarlekabyle

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Envoyé par zeana Voir le message
    J'ai très bien lu.
    C'était au cas où elle te giflerait.
    La vie est lunatique et capricieuse, tu le sais.
    Oh, des baffes, j'en est pris et j'en prendrais encore, inchallah...

    Les blessures, les baffes, cad avoir mal, ça te rappelle que tu es vivant...

    Commentaire


    • #17
      Envoyé par amarlekabyle Voir le message
      Oh, des baffes, j'en est pris et j'en prendrais encore, inchallah...

      Les blessures, les baffes, cad avoir mal, ça te rappelle que tu es vivant...
      Si tel est ton souhait !

      Commentaire


      • #18
        Envoyé par zeana Voir le message
        Si tel est ton souhait !
        Souhait, souhait, disons que ça fait partie du deal...

        Commentaire


        • #19
          Envoyé par amarlekabyle Voir le message
          Souhait, souhait, disons que ça fait partie du deal...
          On n'est pas l'artisan de son destin, comme on dit.

          si on y croit.

          Commentaire


          • #20
            Envoyé par zeana Voir le message
            On n'est pas l'artisan de son destin, comme on dit.

            si on y croit.
            Je trouve que le destin a bon dos...

            Il y a surement une part de destin, tu peux quand même l'orienter...

            Commentaire


            • #21
              Envoyé par amarlekabyle Voir le message
              Je trouve que le destin a bon dos...

              Il y a surement une part de destin, tu peux quand même l'orienter...
              Si on y croit.

              Sinon, on s'oriente tout seul.

              Commentaire


              • #22
                Envoyé par zeana Voir le message
                Si on y croit.

                Sinon, on s'oriente tout seul.
                Je veux mon neveu!!!

                Commentaire


                • #23
                  Les mots pour le dire

                  Tout ce temps à aimer ma vie,
                  Ce cadeau précieux et maudit,
                  Marcher le jour, marcher la nuit,
                  Traverser dans le vent et la pluie.

                  Penser, croire, faire et espérer,
                  Tomber, pleurer et encore rêver,
                  Continuer, refaire pour se relever,
                  Voir dans la nuit son étoile briller.

                  N'abandonne jamais ce combat,
                  Bats-toi pour avoir ce que tu crois,
                  Si tu le veux, la vie, elle sera à toi,
                  Et garde les yeux de l'enfant en toi.

                  septembre 2015

                  Commentaire


                  • #24
                    Des mots simples et sincères qui respirent le bonheur de vivre.

                    Commentaire


                    • #25
                      Merci zeana, tes mots me touchent...

                      Commentaire


                      • #26
                        Vision d'amour

                        Quand l'amour devient de la tendresse,
                        De charnel il devient le privé d'ivresse,
                        Tendres attentions, mots doux si cruels,
                        Quand le froid remplace le sucré du miel.

                        L'amour sans le feu des chairs embrasées,
                        N'est que vestiges de l'amour enchanté,
                        Amour à la dérive, amour sans réel amour,
                        Amour foudroyé, disparu pour toujours.

                        Tout doucement, d'âcre il est devenu fiel,
                        Les sentiments envolés, les mots l'ont fêlé,
                        Cet amour tant rêvé, cet amour qui brillait,
                        Mon coeur s'emplissait et vibrait, résonnait.

                        septembre 2015

                        Commentaire


                        • #27
                          Après la joie de vivre, c'est l'amour déchu qui est à l'honneur.

                          On devrait le jeter aux oubliettes.

                          Commentaire


                          • #28
                            Merci de ton passage...

                            Commentaire


                            • #29
                              Le jour où je t'aimerais

                              Jamais je ne t'aimerais d'amour,
                              T'aimer comme un homme aimant,
                              C'est perdre la fleur de tes jours,
                              C'est rompre tous mes serments.

                              Pourtant, je t'aime et quand je te vois,
                              Mon coeur s'emballe, j'ai si chaud en moi,
                              Je perds tout contrle, je ne suis qu'émoi de toi,
                              Je redeviens cet adolescent timide, bte et maladroit.

                              Les annes ont tissé cette toile dans laquelle je me suis abrité,
                              Tout ce temps construire la maison de mon trépas et de ma mort,
                              J'ai dessiné ce tableau d'une histoire voulue, choisi le quai et le port,
                              Longtemps j'ai cru, je me suis trompé, on ne choisit pas sa destinée.

                              septembre 2015
                              Dernière modification par amarlekabyle, 08 February 2017, 02h49.

                              Commentaire


                              • #30
                                Merci pour cette agréable lecture
                                Marcel Proust disait:
                                Apprendre à mieux connaître pour moins aimer.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X