Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Que lis-tu en ce moment

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par Kawsen Voir le message
    La lecture n'est-elle pas une possibilité qui permet de traverser une ile fouettée par les vents violents de la vie?

    Bon courage pour ton boulot.
    Oh oui, à 100%%...

    Je lis depuis...l'âge de 13 ans, ça a commencé avec Tintin, Victor Hugo, etc...

    Merci, c'est gentil...

    Commentaire


    • Envoyé par Kawsen Voir le message
      Approche inverse : je ne voulais pas voir le film avant d'avoir lu le livre.
      Qu'en as-tu pensé (du film pas du livre que tu n'as pas lu)?
      j'avais trop la flemme d'attendre de lire le livre, j'avais envie de voir le film
      Envoyé par Kawsen Voir le message
      Pour le prix Nobel de la paix, c'est effectivement une distinction purement politique. Comment peut-il en être autrement puisque son essence même concerne les apports des personnes pour la paix dans le monde?
      Pour Obama, c'était une façon d'anticiper positivement sur son approche de la paix, telle qu'elle fut portée par les espérances nées de son élection. Depuis ...

      Cependant, pour le prix Nobel de la littérature, sincèrement, les auteurs récompensés sont souvent bons. Personnellement, j'ai aimé lire certains d'entre-eux bien avant le prix, celui-ci ayant été une récompense. Par contre, effectivement, certains auteurs qui ne l'ont pas eu le méritent amplement.

      Abstraction faite de cela, j'adore le principe du Nobel de la paix, alors que son essence même relève de l'armement et de la dynamite. Une autre façon de dynamiter les consciences, peut-être.
      certes, le Nobel de paix est politique, mais que ça récompense au moins les actions menées...or donner un prix de Nobel de paix pour des paroles, c'est un comble! Donner un prix Nobel de paix pour l'UE, alors même que certains pays européens étaient engagés dans des guerres ailleurs qu'en Europe, c'est également un comble!

      Pour le prix Nobel de littérature, certes, ce ne sont pas des daubes qui sont récompensés, mais pas toujours les plus méritants, car d'autres considérations entrent en ligne de mire, qui n'ont rien à voir avec la littérature

      ça reste mon avis
      "Toute la question du pouvoir, c'est de séparer les hommes de ce qu'ils peuvent. Il n'y a pas de pouvoir si les gens sont autonomes." [Pacôme Thiellement]

      Commentaire


      • je (re)lis : Le lys dans la vallée. H. de Balzac
        Ami de la Vertu, plutôt que vertueux. Nicolas Boileau

        Commentaire


        • Envoyé par mo_hdf Voir le message
          je viens de commencer "Hématomes" de Maud Meyeras, acheté y a déjà une année...
          Rien de bien nouveau : l'histoire d'une femme qui se réveille après 4 jours de coma sans aucun souvenir, même pas celui de son nom...mais l'intrigue qui va suivre semble intéressante... à voir!
          euuuh...abjecte!!! je m'attendais absolument pas à une histoire pareille...mais j'ai pas aimé

          Je viens de commencer "7 ans après" de Guillaume Musso...j'espère qu'il me fera oublier le goût âcre du précédent livre
          "Toute la question du pouvoir, c'est de séparer les hommes de ce qu'ils peuvent. Il n'y a pas de pouvoir si les gens sont autonomes." [Pacôme Thiellement]

          Commentaire


          • ce que je vais choper au salon du livre

            Commentaire


            • le noir te va si bien , الاسود يليق بك Ahlem mostaghenmi

              Commentaire


              • Envoyé par Kawsen Voir le message
                La lecture n'est-elle pas une possibilité qui permet de traverser une ile fouettée par les vents violents de la vie?

                Bon courage pour ton boulot.

                Hum hum, joliment dit!

                Merci Kawsen, tu sais, à mon âge, le plus gros est fait, c'est que du bonus...

                Commentaire


                • Envoyé par mo_hdf Voir le message
                  +1000

                  Ha ha, Goncourt, Fémina ou médailles en chocolat...

                  Commentaire


                  • "La derniére nuit du Rais" de Yasmina Khadra.
                    Trés beau libre,j'ai appris des choses sur Kadafi.

                    Commentaire


                    • je commence : "Les discrètes vertus de la corruption" de Gaspard Koenig

                      et je lis en épigraphe :
                      "Si vous me demandez pourquoi j’ai fait tout ceci, pour le profit de qui, et quel bien feront ces idées, à vrai dire, sauf l’amusement du lecteur, je crois qu’elles n’en feront pas du tout. Mais si on me demandait ce qu’on peut en attendre naturellement, je répondrais ceci : les gens qui critiquent sans cesse autrui, en les lisant, apprendraient à se considérer eux-mêmes, et ils auraient honte de toujours attaquer ce dont ils sont eux-mêmes plus ou moins coupables."

                      [Bernard Mandeville, préface de La Fable des abeilles]
                      "Toute la question du pouvoir, c'est de séparer les hommes de ce qu'ils peuvent. Il n'y a pas de pouvoir si les gens sont autonomes." [Pacôme Thiellement]

                      Commentaire


                      • "Le poète du désert" de Hassan Massoudy...
                        Excellent livre retraçant la légende de Antar...

                        Commentaire


                        • Euh ce topic je l ai cherché depuis un moment
                          Je suis entrain de lire plusieurs livres
                          L art de la guerre Sun Tzu
                          مفاخرة الغلمان والجواري الجاحظ
                          الإشارات والتنبهات إبن سينا

                          Je suis entrain de lire des études critiques sur le livre d alghazali l incohérence des philosophes تهافت الفلاسفة
                          Vous voyez je ne perds pas mon temps à lire des romans
                          “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
                          Victor Hugo

                          Commentaire










                          • “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
                            Victor Hugo

                            Commentaire


                            • La pche, bien sur que ce n'est pas un roman

                              “Le bonheur suprême de la vie est la conviction d’être aimé pour soi-même, ou plus exactement, d’être aimé en dépit de soi-même.”
                              Victor Hugo

                              Commentaire


                              • Le coran ....

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X