Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Que lis-tu en ce moment

Réduire
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • fusionwest
    a crée une discussion Que lis-tu en ce moment

    Que lis-tu en ce moment

    ben !! ça m'intéresse de savoir un peu la lecture des autres. j'ai toujours trouvé que c'est un moyen d'élargir notre liste de lecture, on découvre des romanciers des poètes même des journalistes écrivains qui ont une plume acerbe,

    je commence, alors je suis entrain de lire et récemment découvert un auteur algérien qui vous emporte avec son style d’écriture, j'ai sous les mains un roman de " Anouar Benmalek" le titre est " les amants désunis" une histoire a couper le souffle, un destin pas comme les autres pour deux êtres qui s'aiment a en mourir et que le sort sépare pour un moment. je le conseille pour ceux qui n'ont pas encore la chance de découvrir cet auteur

    A vous.

  • Tim99
    a répondu
    Depuis le début de ramdan j'ai pas pu lire , je vais reprendre la lecture très bientôt incha allah , k'ai choisi un roman philosophique ignoré par la masse Anna karenina du géant Leo tolstoy

    Laisser un commentaire:


  • Tim99
    a répondu
    Discours de la servitude volontaire de Etienne De la Boétie

    Laisser un commentaire:


  • mo_hdf
    a répondu
    J'ai enfin trouvé un livre que je chercher depuis quelques années : "Le vendeur de temps" de Fernando Trias de Bas et le début promet

    Laisser un commentaire:


  • Andalib
    a répondu
    happy to read you allolalune

    Laisser un commentaire:


  • allolalune
    a répondu
    Envoyé par mo_hdf Voir le message

    merci pour le partage...
    de rien

    Laisser un commentaire:


  • mo_hdf
    a répondu
    Envoyé par allolalune Voir le message
    mon livre en ce moment (presque fini) "le racisme est un problème de blancs" de Reni Eddo-Lodge
    Je me suis retrouvée par moment dans ce livre

    "Quand des Blancs feuillettent un magazine, surfent sur Internet ou zappent à la télévision, il ne leur semble jamais étrange de voir des gens qui leur ressemblent en position d'autorité. Les affirmations positives de la blanchité sont tellement répandues que le Blanc moyen ne les remarque même pas. Être blanc, c'est être humain ; être blanc, c'est universel. Je ne le sais que trop, car je ne suis pas blanche.»
    merci pour le partage...

    Laisser un commentaire:


  • allolalune
    a répondu
    mon livre en ce moment (presque fini) "le racisme est un problème de blancs" de Reni Eddo-Lodge
    Je me suis retrouvée par moment dans ce livre

    "Quand des Blancs feuillettent un magazine, surfent sur Internet ou zappent à la télévision, il ne leur semble jamais étrange de voir des gens qui leur ressemblent en position d'autorité. Les affirmations positives de la blanchité sont tellement répandues que le Blanc moyen ne les remarque même pas. Être blanc, c'est être humain ; être blanc, c'est universel. Je ne le sais que trop, car je ne suis pas blanche.»
    Dernière modification par allolalune, 04 January 2019, 21h46.

    Laisser un commentaire:


  • Tim99
    a répondu
    Un roman qui n'était pas connu chez la masse avant la mort de de Gabo ( Gabriel Garcia Marquez) , d'ailleurs ils connaissaient meme pas Gabo ; c'est un roman que je l'ai lu il y a très longtemps en langue arabe , là je le lis en langue française (Cent ans de solitude)
    Dernière modification par Tim99, 04 November 2018, 10h37.

    Laisser un commentaire:


  • Autan
    a répondu
    Envoyé par mo_hdf Voir le message

    de rien Autan,si tu le lis tu me diras ce que tu en penses
    oui, pas de soucis.

    Laisser un commentaire:


  • Tim99
    a répondu
    Aujourd'hui je me suis procuré d'un superbe livre que je l'ai lu à l'age de 19 ans sans bien le comprendre au parlais de la culture mohamed boudiaf à Annaba pendant les vacances d'été .........dernièrement je l'ai cherché partout en Algérie, mais je l'ai pas trouvé, ni à Annaba ni à la ville voisine ni à Alger , j'ai profité de mon temps libre pour aller à mon libraire sur Paris , je n'ai été pas déçu car j'ai trouvé mon livre , un livre que la masse (العامة ) ne le lit pas , non seulement que c'est de la haute littérature arabe mais c'est de la philosophie c'est le livre du poète philosophe ( أبو العلاء المعري) Abou alaa al maari https://fr.wikipedia.org/wiki/Abu-l-Ala_al-Maari
    رسالة الغفران L'épître du pardon , pour ceux qui connaissent la Devine comédie de Dante , ce dernier (selon plusieurs théories et étude) , il s'est inspiré du livre de Abou Ala Al Marri pour écrire son oeuvre; il y a bcp de ressemblances, j'ai discuté avec mon frère qui a étudié la littérature italienne , il m'a confirmé cette information qui est meme répondue chez les chauvins italiens

    J'ai trouvé ce résumé sur amzon sur le livre traduit en langue française en 1984

    Abu-l-Ala al-Maari est un grand poète arabe et un philosophe qui vivait au XIe siècle.
    Cette épître du pardon ressemble de loin à une descente aux enfers de Dante, quatre siècles avant l'Enfer. L'ouvrage n'a jamais laissé le monde arabe indifférent car il a plusieurs fois été retiré, interdit, etc.
    Al-Maari réalise, dans cette épître, un dialogue imaginaire entre son "envoyé" et différentes personnalités décédées du monde arabe que cet envoyé rencontre dans la vie au-delà, en enfer et au paradis, et auxquelles il pose des questions parfois épineuses.
    Parmi ces personnages, des califes, des littéraires, des poètes (maudits ou non), etc.)


    Dernière modification par Tim99, 17 October 2018, 23h39.

    Laisser un commentaire:


  • mo_hdf
    a répondu
    Envoyé par Autan Voir le message


    Wow, le titre m'a fait froid dans le dos, c'est percutant. A lire. Merci du partage Mo.
    de rien Autan,si tu le lis tu me diras ce que tu en penses

    Laisser un commentaire:


  • Autan
    a répondu
    Envoyé par mo_hdf Voir le message
    j'avais commencé le "Où en sommes-nous?" d'Emmanuel Todd, mais je suspends ma lecture un moment pour lire "Sorcières : La puissance invaincue des femmes" de Mona Chollet et j'adore

    "Les garçons sont incités à envisager leur trajectoire future de la façon la plus aventureuse possible. Conquérir le monde tout seul représente le destin le plus romantique qu'ils puissent imaginer, en espérant qu'une femme ne viendra pas tout gâcher en leur mettant le fil à la patte. Mais, pour une femme, la perspective de tracer son chemin dans le monde est dépeinte comme triste et pathétique aussi longtemps qu'il n'y a pas un type dans le tableau. Et c'est une tâche si énorme que de réinventer le monde en dehors de ces conventions étroites." (p.51)

    Wow, le titre m'a fait froid dans le dos, c'est percutant. A lire. Merci du partage Mo.

    Laisser un commentaire:


  • mo_hdf
    a répondu
    j'avais commencé le "Où en sommes-nous?" d'Emmanuel Todd, mais je suspends ma lecture un moment pour lire "Sorcières : La puissance invaincue des femmes" de Mona Chollet et j'adore

    "Les garçons sont incités à envisager leur trajectoire future de la façon la plus aventureuse possible. Conquérir le monde tout seul représente le destin le plus romantique qu'ils puissent imaginer, en espérant qu'une femme ne viendra pas tout gâcher en leur mettant le fil à la patte. Mais, pour une femme, la perspective de tracer son chemin dans le monde est dépeinte comme triste et pathétique aussi longtemps qu'il n'y a pas un type dans le tableau. Et c'est une tâche si énorme que de réinventer le monde en dehors de ces conventions étroites." (p.51)

    Laisser un commentaire:


  • Tim99
    a répondu
    L'étranger récité par l'auteur Albert Camus , je partage avec vous , le roman je l'ai lu il y a un bon moment , il illustre un petit peu la philosophie d'Albert Camus ( l'absurde )

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X